Anniversaire : Mon Fatras en cuisine a un an!

On y est! C’est le premier anniversaire de ce blog: l’occasion de faire un petit bilan et de vous présenter quelques nouveautés.

Fatras en cuisine a diffusé ses premiers articles fin février 2015. Il affiche aujourd’hui au total environ 80 recettes ou infos-nutrition en un an, soit un ou deux articles par semaine : c’est bien! Tout à fait le rythme que j’espérais tenir : pas trop chronophage, mais assez de mises à jour pour que le blog trouve tranquillement son lectorat.

Anniversaire de Fatras site cuisine végétarienne

Pour l’instant, j’ai été plutôt discrète, ne sachant pas trop où j’allais en créant mon Fatras en Cuisine. Je n’ai pas cherché à pratiquer les échanges de liens ou autres moyens de tisser des liens entre blogs similaires. Les visiteurs proviennent donc essentiellement des moteurs de recherche (merci maître Google!), ou de Facebook ponctuellement, à chaque fois que je publie une nouvelle recette (merci mes amis et abonnés!). La fréquentation est en progression constante, et le temps passé par chaque visiteur ici est de plusieurs minutes par visite, ce qui est très bien et signifie que vous y trouvez un contenu qui vous intéresse.

Fatras sur les réseaux sociaux : vous me trouverez aussi là-bas!

wpPour célébrer la première année de mon Fatras culinaire, j’ai fait un gros nettoyage de mon Pinterest. Il contient dorénavant un tableau entièrement consacré à mes recettes, mis à jour à chaque nouvelle publication. J’y partage également quelques autres tableaux sur la cuisine végétale, les produits bios et sur la peinture, bien sûr : bienvenue chez moi!

pinterest

wgJe viens de créer une page google + spécialement dédiée aux thèmes de ce blog : cuisine végé, santé, écologie… Elle est née il y a seulement quelques jours : elle est encore toute vide, mais se remplira très vite.

twitter2

wtwVous pouvez également me retrouver sur Twitter, où je me partage entre la photographie et la cuisine. Je n’y suis pas très interactive, mais je publie souvent de nouveaux tweets.

wfbEt sur Facebook? Je ne suis pas une hyperactive addict à Facebook, même si j’y vais presque tous les jours. Et j’y suis avant tout en tant que photographe nature. J’ai donc une page Facebook, suivie essentiellement par des photographes, même si de plus en plus d’amateurs de cuisine végétarienne et végane s’y abonnent. Sur cette page, je partage simplement les liens vers les nouveaux articles du blog, entre mes photos natures et les infos concernant mes expositions. Mais cela n’est pas une page « Fatras en cuisine » et je n’envisage pas pour l’instant d’en créer une juste pour ce site : pas trop le temps, on verra plus tard si cela devient nécessaire. Et puis, je trouve que Pinterest ou même google + sont plus adaptés, avec leurs tableaux/collections qui permettent de classifier les contenus et de réaliser un (petit) travail curatif et éditorial.

fb3

rss2Bien sûr, vous avez toujours la possibilité de suivre le blog par flux RSS, même si les réseaux sociaux ont aujourd’hui grandement minimisé l’importance des agrégateurs de flux.

Alors, si vous avez envie de me retrouver ici ou là, si vous ne voulez rien manquer de mes publications, n’hésitez pas à vous abonner. Rendez-vous pris avec grand plaisir!

Pourquoi bloguer ? Que m’apporte ce blog?

Je dois me l’avouer : je suis définitivement une blogueuse! Fatras n’est pas mon premier blog. J’ai commencé à bloguer il y a des années… Je ne sais même plus combien! Un premier blog nature, puis insatisfaite de ma première plateforme, un second sur blogger, et enfin un déménagement « chez moi » avec le blog photo lié à mon site d’auteur photographe. Vous comprendrez que lorsque j’ai envisagé de mettre en ligne mon « journal d’apprentie-végétarienne/végétalienne », je n’ai pas hésité une minute sur la forme : on ouvre un blog!

J’aime cette formule, cette liberté, ce choix éditorial. J’aime transmettre, en retour de tout ce que j’ai pu trouver sur le net. En pratique, j’aime aussi créer un chez-moi sur la toile, l’organiser en catégories, mots-clés, travailler à un web design, créer des bannières, des lignes de code html… J’aime bloguer!

Je suis plutôt adepte de la lenteur, de l’identité personnelle et visuelle et du contenu organisé qu’offrent un blog. On est bien loin de la frénésie éphémère des réseaux sociaux! Prendre son temps, sur la toile comme en cuisine. Ecrire des choses non pas définitives, mais simplement persistantes. Ecrire, tout simplement. Je le confirme, j’aime bloguer!

Côté recettes, mon Fatras m’apporte ce que j’espérais : un carnet de recettes virtuel, dans lequel je partage des recettes que j’ai aimées et les infos que je ne veux pas oublier ou qui m’ont semblé importantes, dans mon parcours d’apprentie-végétalienne. Je suis presque toujours dans l’improvisation : le blog m’aide aussi à réfléchir un peu plus avant d’ajouter une pincée de ceci ou de cela, et surtout, ses archives me permettent de retrouver une recette!

Côté photos, il y aurait beaucoup à dire! 

Lorsque j’ai commencé à illustrer mes recettes, je m’étais mise au défi de réaliser vite (sur un coin de table) et bien (autant que possible) les photos des plats. Pas question d’y passer trop de temps, de faire attendre les autres, ou de manger froid. Un petit exercice histoire de vérifier que j’étais capable moi aussi de faire de belles photos culinaires comme on en voit dans certains blogs amateurs de cuisine. Ben oui, quoi! Même si la photo culinaire n’est pas ma spécialité, je suis quand même photographe, non? 😉 Contrainte supplémentaire (ou pas?) je photographie mes petits plats exclusivement avec mon hybride, et non pas avec mon boîtier pro et ses supers objectifs macros.

Au final, bilan très positif de ce petit défi photographique : j’ai appris à photographier vite, j’ai développé des réflexes de composition en nature morte, j’appréhende beaucoup mieux la photo en intérieur, j’ai appris à réaliser des images culinaires illustratives pas forcément documentaires : je préfère que mes photos racontent une histoire, une ambiance, donnent envie de partager un plat, plutôt que de faire des photos trop aseptisées d’une recette pas à pas. Je suis tombée amoureuse d’une focale jusque là inconnue : un 17 mm (équivalent 35 mm). J’aime vraiment faire mes photos culinaires, pour des tas de raisons qui mériteraient un article à elles seules!

Et à l’avenir?

Comme je vous le disais, j’aime bloguer, et j’aime faire des photos culinaires. J’envisage donc de poursuivre ce blog à mon rythme, sans me mettre la pression. J’ai encore des tas de sujets dont j’ai envie de vous parler! Et des tas de recettes à inventer ou tester!

En revanche, tous ceux qui me connaissent me l’avaient prédit, je craque côté photo culinaire! J’ai définitivement pris goût à l’exercice, et j’ai très envie d’aller un peu plus loin : Me faire de temps en temps une vrai séance de prise de vue sur un sujet précis, où je prendrais le temps de travailler davantage mes éclairages, pour réaliser des images plus abouties, inspirées entre autre par les tableaux de nature morte du XIII ème aux pommes de Cézanne. D’ailleurs, j’envisage aussi de rédiger quelques articles sur la photographie: astuces techniques, composition, quels accessoires… Je vous en reparlerai, et si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à m’en faire part : cela me motivera!

Voilà! Je crois que tout est dit! Un immense merci à chacune et chacun d’entre vous qui avez pris le temps de visiter mon Fatras l’an passé! Je me réjouis d’entamer une nouvelle année à vos côtés, dans ce même esprit décomplexé et cette découverte d’une nouvelle façon de se nourrir en douceur, sans viande ni produits laitiers. A très bientôt pour de nouvelles recettes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *