Potimarron, cèpes et lentilles corail : Dhal

Encore un dhal?… Eh oui! Il faut dire que le dhal, c’est tellement simple, sain et complet, et tellement varié en fonction des ingrédients et de la cuisson!

Mais cette fois, je ne donnerai pas de recette détaillée. Pourquoi? Parce que j’ai cuisiné comme souvent en improvisant, sans mesurer mes ingrédients. Mais ce dhal au potimarron, aux cèpes et au chou kale était tellement bon que je ne résiste pas à vous en parler!

Dhal cèpe et potimarron

J’ai suivi la recette du dhal végétarien détaillée précédemment, en l’adaptant à de nouveaux ingrédients. N’hésitez pas à suivre le lien pour vous en inspirer!

Pour réaliser mon dhal, j’ai utilisé :

  • 1 petit potimarron épluché et vidé de ses graines.
  • Quelques cuillères à soupe de cèpes pré-cuits congelés (fruits de mes récoltes d’automne)
  • Une carotte
  • 2 oignons
  • Une poignée de chou kale fraîchement cueilli au jardin.
  • Des épices diverses (le potimarron aime les épices! Muscade, poivre de jamaïque, mélange tendori ou massala, cannelle, curry, genièvre… à votre choix), ail, gingembre, herbes de Provence…
  • Du lait de coco
  • Un petit peu de purée de sésame complète (tahin), un peu de sirop d’agave, un jus de citron vert, du concentré de tomate, de la sauce soja.
  • Liquide : au lieu d’utiliser de l’eau, je me suis servie d’1/2 litre de dashi végétarien non salé (!) qu’il me restait d’une précédente soupe miso.

La recette :

  • J’ai fait torréfier une cuillère à café de cumin, puis revenir les oignons, légèrement caramélisés au sirop d’agave.
  • Puis j’ai ajouté l’ail, le gingembre, les épices, du concentré de tomate délayé dans un peu de bouillon. J’ai ajouté le potimarron en petits cubes et le chou kale émincé, puis versé dessus du bouillon et laissé cuire à feu doux.
  • J’ai ajouté quelques cuillères à soupe de lait de coco, un peu de jus de citron et la carotte coupée en fines rondelles un peu plus tard, pour qu’elle soit plus croquante.
  • J’ai laissé cuire tout doucement, plus longtemps que pour le dhal à la courge butternut : la courge butternut peut rester un peu plus ferme, sa chair est douce et pas farineuse. Je trouve que le potimarron est meilleur un peu plus cuit, sa chair bien confite dans le bouillon parfumé prend une onctuosité délicieuse. Ne pas oublier d’ajouter les cèpes!
  • Ensuite, reste à ajouter les lentilles corail, à couvrir à hauteur de bouillon (ou d’eau) et à laisser cuire tranquillement jusqu’à ce que les lentilles soient tendres. Là encore, je les ai faites cuire plus longtemps que d’habitude, pour au final obtenir un dhal tout doux.
  • On sale avec de la sauce soja à la fin, une fois que les lentilles sont cuites.
  • On parsème d’une bonne dose de persil frais au moment de servir.
  • On peut sans problème prolonger la cuisson ou le réchauffer le lendemain.

L’association potimarron, cèpes et chou kale était très bonne! Moi qui habituellement aime les légumes encore fermes, voire croquants, j’ai au contraire apprécié la texture crémeuse de ce dhal longuement compoté. Les amateurs de sucré salé l’accompagneront d’un peu de chutney aigre-doux aux figues. Pour changer du riz, j’ai servi ce dhal avec du sarrasin, et avec une poignée de granola salé maison… au miso et graines de courge!  Mais ça, c’est une autre recette 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *