Tartinade de lentilles et mouron des oiseaux

Cuisine sauvage!

C’est le printemps! Le retour de la cueillette des petites pousses toutes fraîches de plantes sauvages. Hier, nous nous sommes régalés d’une tartinade végétale toute simple à base de lentilles et de mouron des oiseaux (ou mouron blanc).

Pour en savoir plus sur l’identification du mouron des oiseaux, suivez le lien! 

Tartinade lentilles mouron des oiseaux
Tartinade lentilles mouron des oiseaux

Cuisiner le mouron des oiseaux : tartinade végétale

Je vous propose aujourd’hui une tartinade végétale fruitée et vitaminée, à base d’agrumes et de mouron blanc. Elle contient très peu d’huile en dehors d’une cuillère à soupe d’huile de noisette : une terrine végétale toute légère, très digeste et printanière qui met en valeur la saveur douce de cette jolie plante sauvage qu’est le mouron des oiseaux.

Les ingrédients :

Réalisation :

  • Nettoyer le mouron des oiseaux : supprimer les racines, les tiges trop grosses, les parties endommagées, et laver à l’eau vinaigrée.
  • Placer dans le bol d’un robot les lentilles, les noix de cajou, 2 cuillères à soupe de jus de citron, puis tous les autres ingrédients sauf le jus d’orange.
  • Mixer par à coups. Rajouter quelques cuillères de jus d’orange si la préparation est trop sèche, pour que le robot parvienne à mixer correctement.
  • Mixer jusqu’à obtenir une préparation bien homogène.
  • Goûter et ajuster en sel (sauce soja) et en citron
  • Éplucher et ciseler l’échalote. L’ajouter au dernier moment et mixer très brièvement pour la répartir dans la préparation, et pour conserver des petits morceaux d’échalote.
  • Laisser reposer au moins une heure au frigo avant de consommer.
  • Se conserve 1 jour ou 2 au frigo. Peut également se congeler (dans ce cas, à consommer rapidement après décongélation).
  • A tartiner sur une belle tranche de pain complet au petit épeautre grillé, ou sur des crackers. On peut également rallonger la préparation avec un peu plus de jus d’orange pour créer une sauce à dips très nature, et y tremper des bâtonnets de légumes crus.

Variations :

Il me restait des lentilles cuites. Mais on peut tout à fait les remplacer par d’autres légumineuses : pois chiches, azukis…  et substituer aux noix de cajou des noix ou des noisettes. L’huile de noisette n’est pas indispensable, mais elle apporte vraiment un bon goût! Et en dehors de la saison des citrons bergamotes, on peut bien sûr prendre un citron jaune ou un citron vert.

Toutes les recettes avec du mouron des oiseaux en suivant le lien.

recolte-plantes-sauvages-2

Idée repas équilibré ? Une belle salade variée de crudités pour les légumes frais, et côté protéines, une tranche de pain complet au petit épeautre pour les céréales et cette tartinade pour les légumineuses : repas complet, varié et vitaminé!

Cuisine sauvage : tartinade mouron des oiseaux
Cuisine sauvage : tartinade mouron des oiseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *