Terrine verte lentilles fines herbes

Comment continuer à manger des légumineuses en été?…

C’est l’été. Canicule! Avec la chaleur, aucune envie de manger de copieuses assiettes de légumineuses. Et pourtant, dans une alimentation végétale, les légumineuses doivent faire partie intégrante des menus, même au plus chaud de la journée.

Heureusement, il existe un bon moyen de réaliser des repas-fraîcheur tout en réservant une belle place aux  pois chiches ou lentilles : les terrines ou tartinades. Une petite terrine végétale préparée à l’avance pour que les parfums s’imprègnent bien, à accompagner d’une tranche de pain complet grillé (ou mieux encore : de crackers 100% végétal et sans gluten dont je vous proposerai la recette très bientôt), et d’une simple salade de crudités tout juste récoltées : voilà un menu léger, délicieux, convivial et complet!
terrine végétale fines herbes
Je vous propose donc aujourd’hui une recette de tartinade très légère (utilisation de jus de fruit plutôt que de crème végétale), bourrée de vitamines grâce à l’ajout d’herbes aromatiques. Cette recette est une base ; on peut remplacer les lentilles par des azukis ou des pois chiches, utiliser toutes les herbes qui vous font envie ou dont vous disposez au jardin, remplacer les graines de tournesol par d’autres graines… Bref, on fait avec ce qu’il y a dans le frigo et dans les placards.

terrine-lentilles-persil

Astuce gain de temps : lorsque vous faites des lentilles, n’hésitez pas à en préparer une grande quantité à l’avance. On peut ensuite les congeler en petites portions (dans des moules silicone, par exemple, puis on regroupe des portions dans un sac congélation). Il suffit ensuite de sortir une portion de lentille et de la placer directement dans le robot sans décongélation préalable avec le reste des ingrédients. Et hop, la terrine est faite en un tour de mixeur ! 

Recette de terrine végétale lentilles fines herbes

Ingrédients

ingredients-terrine-lentilles

! Pour une version sans gluten, supprimer la levure de bière.

Quelles lentilles?

Locavore : Comme je vis en Champagne, je privilégie les Lentillons de Champagne, cultivés et préservés par quelques producteurs locaux. Mais on peut utiliser d’autres sortes de lentilles, en particulier les lentilles noires beluga, délicieuses.

  • J’ai trouvé une bouteille de mirin (assaisonnement coréen ou japonais) dans une épicerie asiatique. Il n’est pas indispensable. Mais j’adore le délicat parfum qu’il apporte à ce genre de terrines vertes.  
  • La levure de bière et l’Umébosis sont des aliments vivants (fermentés) de hautes qualités nutritionnelles. Je privilégie toujours ces types d’aliments. Mais là encore, ils ne sont pas vraiment indispensables. 
  • J’associe toujours des graines digestives comme la nigelle, le fenouil ou le cumin à l’ail. 
  • Le wasabi n’est pas non plus indispensable, même si j’adore son agréable goût piquant moutardé si particulier; 

Préparation

  • Déposer les lentilles cuites dans le bol du robot.
  • Concasser grossièrement les épices en grains et les ajouter ainsi que les autres épices (nigelle, wasabi).
  • Ajouter l’ail et le gingembre coupés en petits morceaux.
  • Ajouter le reste des ingrédients solides : graines de tournesol, fines herbes grossièrement hachées (avec les mains), levure de bière.
  • Ajouter le lait de coco, le jus de pamplemousse, un peu de jus de citron, le mirin si vous en avez, et la sauce umébosis ou soja.
  • Mixer le tout jusqu’à obtenir un mélange onctueux. Ajouter un peu de jus de fruit si c’est trop solide. Goûter et rectifier au niveau du jus de citron et du « sel » (les pamplemousses peuvent être plus ou moins sucrés). Si nécessaire, on peut rajouter une pointe de sucre.
  • Astuce : si la préparation est trop liquide, ajouter dans le bol du mixeur quelques flocons (avoine, quinoa, azuki, sarrasin… au choix) pour épaissir.

Bon appétit!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *