Wok aux fèves fraîches et pleurotes

Dans mon panier bio : Des fèves et des pleurotes…

fèves fraiches bio : recette de wok
Fèves fraiches
Champignons pleurotes bio et échalotes
Pleurotes et jeunes échalotes

Et avec ça, on fait quoi à part des photos ?… J’ai improvisé un petit wok plein de saveurs.

Les fèves fraîches : Pas très familière de ce légume, qui pourtant est délicieux, je suis en train de l’apprivoiser. Lorsque les fèves sont encore toutes jeunes, on peut les manger crues ou à peine cuites, comme dans ma recette. Si elles sont plus grosses, elles seront trop coriaces. Il sera préférable de les écosser puis de les blanchir dans l’eau bouillante quelques minutes pour retirer la petite peau qui entoure chaque fève.

Petit bonus gustatif : L’avantage, lorsque l’on achète directement ses légumes au producteur, c’est qu’ils comportent encore souvent les fanes ou les feuilles, comestibles. En ce moment, les aulx, oignons, échalotes, aillets… bref, les alliacés de toutes sortes abondent. Les feuilles sont tout aussi délicieuses que les bulbes, à ajouter crues dans une salade ou au dernier moment dans un plat chaud.

Wok aux fèves fraîches et pleurotes
Wok aux fèves fraîches et pleurotes

Les ingrédients pour deux personnes

Je retranscris la recette de mémoire : les quantités sont approximatives, à adapter selon vos besoins. 

inwf

La recette

Les champignons :
  • Essuyer et éplucher les champignons. Les découper en petits morceaux. Éplucher et ciseler l’échalote et l’ail.
  • Dans une petite poêle, faire cuire les champignons à part : faire chauffer de l’huile d’olive ou de coco, y déposer les échalotes et les faire revenir. Lorsqu’elles sont bien translucides, ajouter l’ail et remuer quelques instants pour la faire revenir sans la brûler. Ajouter les champignons, 1 petite cuillère à soupe de sauce soja, une cuillère à café de vinaigre de cidre. Laisser cuire à feu moyen en remuant fréquemment jusqu’à ce que les champignons soient bien tendres. Réserver.
  • Astuce : les pleurotes sont des champignons assez coriaces qui demandent une cuisson soutenue. Les pieds sont plus longs à cuire que les chapeaux. On peut commencer la cuisson des pieds seuls, puis ajouter quelques minutes plus tard les chapeaux.
Le bouillon :

Dans un bol, mélanger le bouillon, le gingembre épluché et râpé finement, l’ail finement émincée, le mirin, la sauce soja, l’huile de sésame, le vinaigre de framboise, les graines de coriandre et le poivre réduits en poudre. Goûter et ajuster la quantité de sel (le goût piquant du gingembre s’atténuera). Délayer la maïzéna et réserver.

Le wok de légumes :
  • Laver et éplucher les légumes, écosser les fèves : prélever les graines et en ôter le petit germe. Les faire blanchir si nécessaire pour ôter la petite peau.
  • Émincer l’oignon en fines rondelles. Réaliser de fines tranches de courgette (on peut aussi la débiter en tagliatelles avec un couteau économe). Couper chaque tomate cerise en 2.
  • Préparer votre accompagnement : riz, nouilles…
  • Dans un wok, faire chauffer de l’huile de coco. Y faire revenir rapidement l’oignon. Ajouter les courgettes et cuire 5 minutes en remuant à feu vif. Ajouter ensuite les fèves et les tomates. Prolonger la cuisson en remuant quelques minutes. Ces légumes peuvent se manger bien croquant. Lorsque la cuisson vous convient, ajouter les champignons et les tiges d’oignon ciselées. Bien remuer.
  • Repousser les légumes en couronne sur les bords du wok. Verser la sauce au centre et remuer à feu vif. Faire bouillir pour que la sauce épaississe. Puis ajouter les nouilles et bien remuer le tout. Goûter et rectifier l’assaisonnement.
  • Servir en parsemant chaque assiette de persil et/ou de coriandre fraîchement haché.

Bon appétit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *