Pesto à l’Ail des ours et aux noix

La récolte de l’ail des ours bat son plein. On en profite pour faire le plein d’énergie : c’est l’une des plantes sauvages les plus riches en vitamine C !

pesto-ail-des-ours-noix
Pesto à l’ail des ours

Après la sauce tomate et les chips, il me restait encore bien assez de feuilles tendres et parfumées pour réaliser du pesto.

J’ai choisi de créer un pesto tout doux sans lactose (sans parmesan), moins corsé que d’habitude, qui peut se tartiner seul ou en association avec un fromage frais (ou un fromage de soja), des bâtonnets de carotte, du pain grillé et une poignée de noix pour un apéro rustique et vitaminé.

Mais il pourra tout aussi bien se retrouver dans une sauce ou dans une soupe, à la manière d’un pesto traditionnel, pour parfumer le plat de sa saveur si caractéristique.

recolte-plantes-sauvages-2

Ingrédients :

ingredients-pesto-ail

* La nigelle (ou cumin noir) n’est pas obligatoire. Mais son goût s’accorde bien à l’association ail des ours-noix, et surtout, ses propriétés carminatives rendent ce pesto très digeste.

Préparation :

  • Placer tous les ingrédients dans un robot et mixer le tout par à coups pour ne pas trop faire chauffer les noix.
  • En fin de préparation, ajuster l’assaisonnement : Rajouter un peu d’huile d’olive s’il n’est pas assez onctueux, un peu de vinaigre ou de sel à votre goût.
  • A conserver quelques jours au frigo dans un petit pot : déposer une fine couche d’huile d’olive à la surface pour lui éviter de sécher.
  • Se congèle très bien dans un bac à glaçons : on obtient de petits cubes de pesto que l’on range dans un sac en plastique, à utiliser selon les besoins.

Bonne cueillette et bon appétit !

Pour en savoir + sur l’ail des ours (récolte, propriétés médicinales…), suivre le lien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *