Tajine végétarien à la courge butternut

Depuis peu, un nouvel ustensile a fait son apparition dans ma cuisine : un plat à tajine (ou tagine). Parfait pour des recettes chaleureuses et colorées, digestes et légères. C’est la forme du plat à tajine qui en fait la spécificité : un couvercle conique qui permet une cuisson très douce à l’étouffée et la récupération de toute l’eau d’évaporation.

J’ai eu envie de tester un tajine végétarien aux légumes d’hiver : courge butternut, carottes, pommes de terre, le tout bien confit dans son propre jus de cuisson : un régal!

tajine-courge-butterut
Tajine végétarien à la courge butternut

Plat à tajine fonte ou terre cuite : lequel choisir?

Passez ce paragraphe si vous voulez juste la recette! 

Petite parenthèse sur le plat à tajine en question : Un retour d’expérience à l’attention de celles et ceux qui chercheraient des infos sur le sujet.

Mon plat est un plat à tajine Le Creuset de 27 cm. La base est en fonte noire émaillée : un matériau idéal pour les cuissons homogènes à feu tout doux pendant des heures. Le couvercle est en céramique. Le plat est compatible tous feux et peut passer au four.

plat-a-tajine-fonte-le-creuset

Avant de s’en servir la première fois, il faut faire un culottage à l’huile de la base en fonte (on fait chauffer de l’huile dedans, puis on essuie) : cela évitera au plat d’attacher. L’autre secret des plats en fonte, c’est de lancer la cuisson à feu doux : on ne pose pas une cocotte en fonte froide sur un feu vif, mais on monte tranquillement en température. Pour les cuissons longues, le plat a une telle inertie qu’il conservera sa chaleur longtemps : ne pas hésiter à baisser le feu au minimum, et même à utiliser un diffuseur de chaleur pour une cuisson encore plus douce. Si on respecte ça, tout se passe bien : au bout d’une cuisson d’une heure, les aliments n’attachent pas, le tajine est bien confit dans son propre jus de cuisson, et le plat se nettoie facilement. Dernier conseil : on ne laisse pas sécher la base en fonte (c’est quand même à base de fer et le fer, ça rouille!).  On la nettoie rapidement après la cuisson et on l’essuie. Comme ça, inutile de frotter et plus on se servira du plat, moins il attachera.

Mon avis sur ce plat à Tajine fonte et céramique Le Creuset? J’en suis personnellement ravie! C’est un investissement, et il faut vraiment avoir l’intention de s’en servir souvent. Mais je crois qu’il va être souvent de sortie! Il est parfait pour 4 à 6 personnes (il existe des plats à tajine plus grands, pour les familles nombreuses). Même pour deux, on n’hésite pas à le sortir, car il n’est pas trop volumineux ni trop lourd. La préparation d’un tajine est toute simple. La cuisson est longue, mais ne demande aucune surveillance. Je crois qu’il sera aussi parfait pour cuire tranquillement mes dhals de lentille. Je ne peux pas comparer avec un plat à tajine entièrement en terre cuite, n’en ayant jamais eu, mais aucun regret d’avoir opté pour celui-là.

Et au passage, un grand bravo à Le Creuset, pour son livre de recettes sur les tajines : tout un chapitre est consacré au tajine végétarien ! C’est tellement rare que cela méritait d’être souligné. L’ouvrage n’est pas très volumineux, mais cela peut donner des idées pour débuter.

livre-tagines-le-creuset-2

Petite précision : je n’ai pas sombré dans l’article sponsorisé. Que ce soit pour mon blog photo ou ici, je préfère conserver ma propre indépendance. J’ai simplement tenu à transmettre mon retour d’expérience, car un plat en fonte est toujours un investissement, et personnellement, j’apprécie de pouvoir trouver ce genre d’infos fournies par de vrais utilisateurs, pas par des sites marchands.

Tajine végétarien : Mode d’emploi

Le principe du tajine végétarien? Rien de plus simple. On met un peu d’huile dans le plat que l’on porte tranquillement à température, on y fait revenir des oignons, puis on y dépose des légumes coupés en morceaux, éventuellement un peu d’eau si les légumes ne sont pas assez aqueux, on ferme le couvercle et on laisse cuire très doucement pendant 40 minutes à une heure. Et c’est tout! On peut ajouter des pois chiches cuits ou des dés de tofu en fin de cuisson, et servir avec une céréale (semoule, quinoa…) pour un repas complet, équilibré et délicieux!

Tajine végétarien à la courge butternut : la recette

J’arrive enfin à la recette! J’ai choisi une fois encore une courge butternut car j’adore son goût, elle se conserve bien et elle est sans doute la courge la plus facile à éplucher. Mais on peut tout à fait utiliser une autre variété de courge : potimarron, courge muscade, sucrine… 

Si vous voulez ajouter à votre plat des pois chiches, pensez à les faire tremper la veille et lancez la cuisson des pois chiches avant celle du tajine.

Ingrédients :

  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 tronçon de gingembre frais
  • 1 petite courge
  • 2 carottes
  • quelques pommes de terre à chair ferme
  • une poignée de raisins secs
  • quelques morceaux de citron confit beldi *
  • Amandes
  • 1 cs de concentré de tomate (ou un peu de bouillon)
  • Sel ou sauce soja

* En suivant le lien,  la recette des citrons beldi. Ici, j’ai utilisé des citrons non bios, je n’ai donc pas voulu consommer leur peau. Je les ai épluchés et j’ai juste utilisé la pulpe coupée en petits cubes. 

Épices :

  • Là, c’est un peu comme vous voulez. On utilise souvent du ras el hanout (je n’en avais pas alors j’ai créé mon propre mélange à l’instinct) et de la cannelle.
  • Les épices que j’ai utilisées: 1 feuille de laurier, 1 cc d’herbes de Provence, 1 cc de cumin, 1/2 cc de cannelle, 1/2 cc de curcuma, quelques graines de coriandre, moutarde, baies roses, de la muscade et une pointe d’un mélange d’épices à tandoori pour corser le tout (j’espère que personne ne me tiendra rigueur de cette liberté prise avec les épices plus traditionnelles).

Préparation et cuisson du tajine : 

  • Mettre à tremper les raisins secs dans un peu d’eau chaude éventuellement aromatisée à la fleur d’oranger.
  • Éplucher et laver les légumes. Vider la courge : enlever tous les pépins et les filaments du cœur.
  • Émincer les oignons, râper l’ail et le gingembre, couper en cubes ou en grosses lamelles les légumes. Réduire les épices en poudre au pilon si nécessaire.
  • Éplucher les citrons (sauf s’ils sont bio), les rincer pour les dessaler un peu et les couper en petits morceaux.
  • Dans le plat à tajine, déposer un peu d’huile d’olive ou d’huile de coco et faire monter doucement à température. Y verser le cumin et la feuille de laurier : les graines doivent crépiter. Ajouter alors les oignons, remuer quelques instants, jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.
  • Ajouter alors un peu de bouillon ou une cuillère à soupe de concentré de tomate délayé dans un peu d’eau, tous les épices, sel ou sauce soja, l’ail et le gingembre et remuer quelques instants.
  • Ajouter les légumes. Mélanger, ajouter un peu d’eau ou de bouillon si les légumes sont peu aqueux, ajouter les raisins et les morceaux de citron confit.
  • Refermer le couvercle et placer à feu très doux pour au moins 3/4 d’heure mais c’est encore mieux au bout d’une heure! Je cuisine au gaz, et au bout de quelques minutes, lorsque j’entends à l’oreille que le plat frémit, je le place sur le plus petit feu sur un diffuseur de chaleur.
  • Essayez de ne pas soulever le couvercle la première demi-heure pour bien conserver tout le jus d’évaporation. Ensuite, on peut vérifier le degré de cuisson, et mélanger avec une cuillère en bois pour éviter tout risque d’attacher.
  • 1/4 d’heure avant la fin, vous pouvez ajouter des pois chiches cuits.
  • Au préalable, concasser grossièrement des amandes entières et les torréfier rapidement dans une poêle sèche ou au four, et les ajouter sur le tajine au moment de servir.
  • A accompagner de semoule, par exemple, pour plus de protéines végétales. Dans mon cas, ce fut une céréale moins connue et surtout sans gluten: j’ai servi ce tajine avec un peu de fonio, dont le goût corsé s’accordait bien avec le côté doux et sucré du plat à base de courge.

Ce tajine à la courge nous a régalé! La courge avait un peu fondu alors que les pommes de terre et les carottes se tenaient encore bien. Ce qui a donné un plat presque crémeux, bien épicé, où les petites pépites acidulées de citron beldi et le croquant des amandes contrebalançaient la douceur un peu sucrée du plat : l’idéal pour affronter une triste journée d’hiver!

A suivre certainement : d’autres recettes de tajine! Les premiers essais étaient délicieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *