Sauce à la menthe (pesto menthe) sans lactose

Il y a quelques jours, en faisant des samoussas aux asperges vertes et gingembre, je me suis dit qu’il manquant un petit goût de menthe. Plutôt que d’ajouter de la menthe dans la farce, où elle aurait perdu tout son arôme à la cuisson, j’ai créé sur le pouce une petite sauce à la menthe qui s’est révélée absolument parfaite et délicieuse aux dires de mes convives.

Alors, avant que le petit post-it sur lequel j’ai gribouillé mes ingrédients au fur et à mesure de sa réalisation disparaisse, voilà la recette de ce pesto à la menthe sans lactose, sans fromage (sans le traditionnel parmesan).  Une version végane 100% végétale à proposer avec des petites bouchées aux saveurs exotiques (nems, samoussas…), avec une sauce tamarin, par exemple.

Pesto à la menthe (sans lactose-végan)
Pesto à la menthe

La menthe est superbe en cette saison : de belles pousses bien charnues, pas encore de sommités fleuries. Elle embaume! C’est maintenant qu’elle est la plus parfumée: profitons-en!

La recette du pesto à la menthe végétal (sans lactose – végan)

Pour un petit pot (6 personnes environ). Quantités à multiplier en fonction de vos besoins. 

  • Placer les ingrédients sauf l’huile d’olive et le jus de citron dans le bol d’un mixer. Ajouter une cuillère à soupe d’huile d’olive et hacher la préparation par à-coups pour ne pas la surchauffer. Ajouter un peu de jus de citron et de l’huile d’olive au fur et à mesure jusqu’à obtention de la consistance désirée : j’ai utilisé à peu près 4 cuillères à soupe d’huile d’olive.
  • Une fois que la préparation est bien mixée, goûter et rectifier en sauce soja et jus de citron.
    Mon petit mixeur a eu du mal à faire une préparation bien lisse en si petite quantité: j’ai fini d’écraser mon pesto à la main (il restait de petits morceaux de noix de cajou), dans un mortier en bois.
  • J’avais été un peu trop économe en huile d’olive : le lendemain, en sortant mon petit pot de sauce à la menthe du frigo, je me suis rendue compte qu’elle était trop solide. Il suffit alors de d’ajouter de l’huile d’olive, on mélange bien et si on peut, on remet la préparation au frais une heure.
  • Se conserve au frigo dans un récipient étanche, en recouvrant la surface d’huile d’olive. On peut également le congeler dans un bas à glaçon, comme pour le pesto à l’ail des ours.
  • Peut se servir tel quel en sauce pour des samoussas, mais aussi pour aromatiser une sauce salade, un plat de pâtes ou de légumes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *